• saga pied noir 4

    Ensuite, l'ordre m'échappe mais je sais que Tante Marie, car je l'ai connue, détestait ses parents à qui elle reprochait, entre autre, ne ne pas s'être suffisamment occupés de leurs gosses, détestait ses aînés, leurs terres et leurs travaux agricoles, détestait les bateaux qu'ils soient de pêche ou pétroliers, détestait en fait l'Algérie pour toutes sortes de raisons dont entre autres des motifs socio-politiques puisqu'elle était socialiste dans l'âme. Faisant toujours cependant les choses dans l'ordre et la rigueur, elle attendit ses 21 ans pour partir en Belgique où elle trouva un travail d'ouvrière à Bruxelles, changea deux ou trois fois d'usine au cours de sa vie et finit contremaître, consacra une partie de son temps au syndicalisme, une autre à ses compagnons successifs, tous belges, et mourut très âgée, célibataire et sans enfants, alors que j'étais adulte.


    Le frère suivant ou précédent, Alphonse, la rejoignit en un parcours à peu près semblable mais plus heurté car la guerre de 14 l'appela en France pendant quelques années pour combattre. Il fut blessé comme la plupart des soldats de la Grande guerre. Une fois guéri et la guerre finie, il repartit en Belgique, troqua l'usine pour le bureau, et vécut tranquille et solitaire jusque tard.


    Un autre un peu plus jeune dont je ne me souviens plus du nom car il avait disparu bien avant ma naissance, poursuivit ses études puis entra au séminaire. Au moment de prononcer ses vœux, il changea d'avis et s'engagea dans les zouaves, partit pour l'Afrique noire où il devait périr dans une rixe en je ne sais plus quel pays.

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    Je crois que c'est le suivant qui s'engagea dans la marine, déserta et dont on n'entendit plus parller jusqu'à ce que 20 ans plus tard, mon arrière-grand-mère soit avertie de son décès par le consulat de France en Uruguay où son cadavre avait été retrouvé en piteux état. Il semble qu'il y vivait depuis un certain temps car des personnes avaient pu l'identifier.

    <o:p> </o:p>

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :