• Roses rouges




    Des gerbes de roses rouges, de ce rouge profond et sanglant, tant et tant de roses rouges déposées sur le cercueil de ma belle-mère.




    Tant de rouge ostentatoire était gênant, blessant comme une tromperie hypocrite.




    D'autant plus sanglantes, étaient ces roses.




    J'avais commandé une gerbe de fleurs blanches sans même raisonner vraiment.




    Elle arriva au dernier moment, un grand bouquet composé de plusieurs variétés de fleurs blanches qui m'ont apaisée car elles me semblaient restituer ce qu'avait été ma belle-mère au plus profond de sa chair et de son âme.




    Et j'ai pleuré de l'avoir si peu connue.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :