• Fleurs de papier

    Cette corolle qui s'enroule sur elle-même, illustrant  mon fond d'écran au moment où j'écris me renvoie aux grandes fleurs de papier, souvent en forme de coquelicot, que j'appris à fabriquer dans les années 65. Piquer quelques unes de ces fleurs géantes dans un coin du salon était tout à fait branché, à l'époque.



    Je n'en ai pas trouvé de photo sur le web. Il me faudrait en faire une mais je crois que j'en ai oublié l'art et à la manière.



    Dans la même période, j'appris le crochet et je m'étais fait un châle triangulaire,  à partir d'un patchwork de motifs floraux, pétales multicolores qui formaient cercle inscrits dans des carrés jaune pâle. Il était tout à la fois gai et romantique et je l'ai porté longtemps, particulièrement en soirée, pendant la saison chaude.



    Une voisine, jeune institutrice, amie de ma mère,  en avait très envie et m'avait demandé de lui en faire un mais je n'en avais pas le loisir, peut-être aussi n'en avais-je pas le désir malgré la rémunération promise et je lui indiquai simplement la façon de procéder.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :